To-do ou Tout Doux

par

dans


Quelques notes suite à ma lecture d’un long article du framablog « de la bureau-cratie à la tout-doux-cratie, refonder la gouvernance associative « , un témoignage de l’association Picasoft.

Un article plein de liens bien pas forcément rangés mais toujours soulignés!

Contexte

Le nb d’adhérents du Club grimpe et l’ »admin » comporte de plus en plus d’aspects:
gestion d’outils web, représentation auprès des partenaires, coordination d’activités, portage du RI, accueil et « validation » des nouveaux adhérents…
Il est peut-être temps de revoir notre fonctionnement? (au moins de l’éclairer pour tous les membres)

Car en tant qu’admin « historique » du Club je sais bien que tout ce qui me semble ‘normal’ ou habituel n’est pas forcément clair ou explicite pour les copains, encore moins pour les nouveaux venus…

C’est avec ce questionnement en tête que je me suis lancé dans cette lecture, longue mais intéressante.

Pour info j’ai déjà pas mal écumé des ressources et des méthodes de « Co- » comme le site-mooc de l’Université du Nous , les publications du Forum des Usages Coopératifs à Brest ou les ressources Fertîles

Toutes ces démarches me paraissent censées, inspirantes, enthousiasmantes même, mais je n’ai jamais été capable de transmettre suffisamment cet enthousiasme pour qu’on mène un vrai travail d’équipe sur ces sujets.

Après ça parait normal aussi que dans un club de loisir ce soit pas le loisir de tous que de chercher à améliorer son sens du travail en équipe… bref c’est pas simple de porter ces sujets dans une petite structure!

Donc #ça_m’intéresse mais #je_sais_pas_faire

Même si je suis inspirée, ce type de contenus « super positifs » autour du partage de responsabilités et de la prise de décisions collégiale a tendance à m’agacer: je le suspecte de cacher une réalité moins rose et/ou de n’être que l’apanage de bandes organisées « bien tous du même monde. »

Je crois que quand ton Club mélange les âges, les niveaux éducatifs et socio-cul, les tendances politiques ou religieuses… bref des gens différents, ben ça complique pas mal l’histoire!
Et si/quand on veut faire quand même on a tendance à plus faire seul.

Sur ce point Je nous ai pas mal reconnu dans le témoignage de Nox et de ses commentateurs sur journal Linux.org concernant la difficulté de faire vivre une asso en équipe impliquée.

Extraits

J’ai bien conscience que l’article est très long, et que [je] suis fautive d’être à la fois une star ET dans l’élite [de notre club]. J’extrais ici une liste de principes intéressante pour améliorer notre fonctionnement (rappel : les symptômes « élite » et « stars » sont normaux dans les organisations humaines) :

Pour lutter contre l’émergence d’élites et de stars, Jo Freeman propose 7 principes pour formaliser la structure d’un mouvement de sorte à faire émerger une horizontalité inclusive et politiquement efficace :

Assigner démocratiquement des tâches précises à des personnes concrètes, qui ont préférablement manifesté leur intérêt.
Assurer que toute personne qui exerce une autorité le fasse sous le contrôle du groupe.
Distribuer l’autorité au plus grand nombre de personnes raisonnablement possible.
Faire tourner les postes ; pas trop souvent (pour avoir le temps d’apprendre), pas trop peu (pour ne pas créer d’élite).
Rationaliser les critères d’assignation des tâches, par compétence plutôt que par sympathie.
Diffuser l’information au plus grand nombre, le plus possible. L’information, c’est le pouvoir.
Rendre accessibles les ressources de manière équitable (un local, du matériel, des identifiants…)

et un peu plus loin, une précision de 3 lois-chapeau:

La tout-doux-cratie est le mode de gouvernance qui émerge [de la réflexion étalée dans l’article].
Il est forgé selon trois principes :
Faire et laisser faire (permettre à [notre asso] d’être un lieu où chacun·e peut agir) ;
Se préoccuper des opinions des autres membres (partager l’information ET s’informer)
Rechercher le consensus (accepter les compromis, être amical·e et favoriser la vie ensemble).

source : de la bureau-cratie à la tout-doux-cratie, refonder la gouvernance associative sur FramaBlog

La suite chez nous ?

Comme #ça_m’intéresse je pense que je re-noterai d’autres trucs sur cet épineux sujet.

En attendant je suis contente d’avoir pu sortir ces notes d’anciens « canaux de conversations » privés où ils étaient comme échoués, sans échos… Au pire ce sera plus simple de les retrouver ici, pour moi comme pour d’éventuels vous.

Et toi, et vous? ça t’intéresse aussi? Vous faites déjà du co-chouette?

Comment ça se passe dans ton Club favori?


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *